La période de Saint-Nicolas approche.

 

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai toujours préféré Saint-Nicolas à Père Noël. Sans doute parce que le premier m’offrait des beaux jouets (bon, il se trompait souvent sur ma commande, mais, ça restait des jouets, quand même) alors que le second m’offrait… des vêtements !

 

Comme il est censé passer bientôt, il est temps de faire ma liste de Saint-Nicolas.

 

Même si je doute fortement qu’il sache lire, le Saint. Parce que le super château de Barbie avec son carrosse, Ken, et la garde-robe géante de Barbie, que je commandais pourtant chaque année, je l’attends toujours… Ou alors, il a une très mauvaise mémoire. Parce que j’ai quand même reçu une Barbie une fois. Et même un Ken. Et un poney (mais le poney avait la taille d’un chien de Barbie… Pas pratique pour tirer le carrosse…).

 

Maintenant que j’y pense, j’aurais peut-être dû lui faire des petits dessins… Il a peut-être une mémoire visuelle. En même temps, vu la qualité de mes dessins... Hum ! J’aurais même pas reçu de Barbie du tout !

 

Bref, je disais donc qu’il est temps d’écrire ma liste :


 

Cher Saint-Nicolas,

 

Cette année, j’ai été (presque) très sage. Même que j’ai pas fait beaucoup de bêtises.

 

Alors, je crois  j'espère que j’ai droit à de beaux cadeaux.

 

Comme tu seras d’office d’accord avec moi Si tu es d’accord avec moi, je te propose la liste suivante :

 

1) J’aimerais un ticket gagnant au Lotto (ou à Euro-millions, je ne suis pas difficile). Si je peux me permettre, c’est le cadeau le plus simple. Parce qu’avec ça, je pourrai m’offrir toute seule tous les supers cadeaux que je veux ! Pas mal, hein…

2) Assez d’argent sur mon compte pour pouvoir m’acheter une jolie maison. Elle doit pas nécessairement être bien grande, la maison (ou alors, je veux bien aussi assez d’argent pour me payer une femme de ménage). Mais, jolie. Et confortable.

3) J’aimerais un estomac magique qui ne digère que les calories dont j’ai besoin. Les extras, il les élimine directement. Comme ça, plus besoin de faire attention à ce que je mange (en même temps, ça me libèrerait plein de temps pour penser à autre chose qu’à ce que je mange et ça me ferait de belles économies à la longue, puisque je pourrais m’habiller dans n’importe quel magasin et plus dans les deux seuls où je trouve ma taille et dont les prix ne sont pas toujours les plus modérés).

4) Variante : je veux bien un cerveau qui arrive à s’auto-réguler niveau bouffe. Genre, il me fait manger que ce dont j’ai besoin et sans prise de tête. Mais, là, j’insiste pour garder le reste de mon cerveau intact.

5) D’ailleurs, à ce sujet, si à la place du chocolat et du massepain, tu pouvais me refiler des oranges, ce serait pas plus mal.

6) Evidemment, si tu pouvais faire en sorte que l’année qui vienne se passe bien, ce serait sympa.

 

J’espère ne pas avoir été trop exigeante.

 

Si jamais tu ne pouvais pas tout m’offrir, puis-je me permettre d’insister sur le premier dernier point ?

 

Merci d’avance, et bon voyage…